Comment faire passer le contrôle technique sur une voiture jeune conducteur ?

Comment faire passer le contrôle technique sur une voiture jeune conducteur ?

octobre 27, 2021 Non Par admin

Lorsque vous êtes un jeune conducteur, l’examen du contrôle technique peut être un vrai casse-tête. Vous vous demandez certainement comment se déroulent ce contrôle et ses principaux points. Pour avoir une vie d’automobile en toute sécurité, il est important de connaître tout ce qu’il faut sur ce domaine. Alors, plus de souci à se faire, car vous allez découvrir ici tout ce qu’il faut savoir sur le contrôle technique d’une voiture lorsque vous êtes un jeune conducteur.

Le contrôle technique, c’est quoi ?

Issu de la réglementation européenne, le contrôle technique est entré en vigueur en France depuis le 1er janvier 1992. C’est une démarche obligatoire lorsque vous êtes conducteur. En d’autres termes, c’est à vous que revient l’obligation de prendre le rendez-vous et la facture.

En plus de son aspect réglementaire et parfois pénible, le contrôle technique est tout d’abord un examen complet de votre véhicule. C’est un moyen de connaître le fonctionnement et les dysfonctionnements de votre voiture ainsi que l’état d’usure de certaines pièces comme le disque de frein, l’éclairage, etc.

Quand passer son contrôle technique et à combien ?

Lorsque votre auto est mise en circulation, en tant que conducteur il est important de passer votre contrôle technique pas cher sur votre premier véhicule dans les six mois précédant le quatrième anniversaire. À titre d’exemple, si votre voiture a été mise en circulation le 5 juillet 2017, vous devez effectuer votre premier contrôle entre le 5 janvier et le 4 juillet 2021. Il s’agit d’un contrôle technique pas cher.

Le coût du contrôle technique est compris entre 78 euros pour les véhicules essence et les véhicules diesel. Pour les voitures gaz et les voitures électriques ou hybrides le tarif du contrôle technique est de 88 euros. Le contrôle technique a un tarif qui n’a toujours pas encore changé.

Une fois votre premier contrôle passer, vous devez passer le faire à nouveau tous les deux ans. Cette date est inscrite sur votre carte grise. Néanmoins, vous devez faire attention, car vous n’aurez aucune convocation. Tout compte fait, l’ancien propriétaire doit vous prouver que le contrôle technique a été réalisé dans les six derniers mois lorsque vous récupérez une voiture d’occasion de plus de 4 ans.

Comment se déroule le contrôle technique ?

Le contrôle technique périodique est un examen en présentiel qui est réalisé sans démontage. Ce contrôle se réalise en 45 minutes à une heure pour sa réalisation. Une fois que votre certificat d’immatriculation soit présenté, le contrôleur passera en revue les 133 points de contrôle portant sur les neuf fonctions nécessaires ci-dessous :

  • L’identification du véhicule ;
  • L’équipement de freinage ;
  • La direction ;
  • La visibilité ;
  • Les feux, les dispositifs et l’équipement électriques ;
  • La liaison au sol (essieux, roues, pneus, suspension) ;
  • Les châssis ;
  • Les nuisances.

Après avoir passé votre examen, le contrôleur vous adressera un procès-verbal résumant le contrôle et spécifiant les anomalies constatées dans le cas où il en a. Lorsque ces anomalies concernent des points essentiels comme l’éclairage, le freinage ou la pollution, vous avez alors besoin d’une contre-visite. À partir des résultats obtenus lors du contrôle technique, vous avez trois possibilités.

La première est que votre voiture ne présente aucun défaut ou des défaillances mineures. Dans ce cas, le contrôleur dressera alors un procès-verbal de contrôle favorable, pour indiquer la validité du présent contrôle sur la carte grise. La deuxième possibilité est que votre voiture présente des défaillances majeures.

Cela nécessite alors une contre-visite et un délai de deux jours dès le jour du contrôle technique. Enfin, la troisième possibilité qui consiste à ce que votre voiture présente des défaillances critiques qui interdisent de rouler le jour même à partir de minuit.