Jeunes conducteurs : comment réduire ses factures d’assurance auto ?

Jeunes conducteurs : comment réduire ses factures d’assurance auto ?

Contrairement aux idées reçues, plusieurs solutions sont à la disposition des jeunes conducteurs pour qu’ils puissent profiter d’une couverture auto adaptée à leurs besoins. Souvent responsables des accidents graves, les nouveaux titulaires d’un permis de conduire ne sont pas épargnés par les compagnies d’assurance. En effet, leur expérience de conduite n’est pas vraiment fiable. C’est l’une des raisons principales de leur facturation très lourde en matière d’assurance auto.

Afin de réduire leur facture, il existe des règles de conduite à suivre en plus le fait de souscrire une assurance auto « jeunes conducteurs ». Tout d’abord, il vaut mieux choisir une voiture standard, c’est-à-dire un véhicule qui ne dispose pas d’une motorisation grosse cylindrée. Ensuite, il faut prendre en compte certains facteurs comme la ville de résidence, le modèle de l’automobile, la puissance ou encore son ancienneté. Pour faire simple, il est conseillé d’opter pour une voiture dont la côte Argus est faible. Cette option permet de réduire le coût du contrat d’assurance auto à la simple garantie de base au tiers.

L’assurance auto au tiers pour les jeunes conducteurs

En assurance auto, deux formules sont proposées aux jeunes conducteurs au moment de la souscription. La première concerne l’assurance auto au tiers, la plus basique et la plus économique en termes de couverture. L’autre couverture s’appelle l’assurance auto tous risques. Elle fait l’objet d’une garantie plus complète. Les conducteurs novices peuvent opter pour l’une de ces prestations, mais une surprime sera appliquée à leur facture à cause de leurs récentes activités en matière de conduite. Ce cas est valable pour tous ceux qui viennent de réussir leur permis de conduire depuis moins de 3 ans. S’il leur faut souscrire une assurance auto, alors il vaut mieux choisir la garantie au tiers.

Cela signifie qu’il s’avère inutile d’ajouter d’autres garanties au contrat. La garantie responsabilité civile suffit pour couvrir les dommages matériels ou corporels provoqués par le jeune conducteur à des tiers. Même s’il vient d’acquérir un nouveau véhicule auprès d’un mandataire ou d’autres vendeurs professionnels, cette protection est favorable à son profil de jeune conducteur.

Le statut d’un jeune conducteur chez les assureurs

Plusieurs profils de conducteurs sont déterminés par les compagnies d’assurance auto. C’est pourquoi la prime attribuée aux assurés est susceptible de varier d’un contrat à l’autre. Pour le cas des jeunes conducteurs, par exemple, ils font partie des automobilistes présentant un risque aggravé qui nécessitent une couverture adéquate. De ce fait, les assureurs ont élaboré une assurance auto adapté à leur profil, avec des garanties spécifiques qui peuvent être personnalisables. En France, le statut de jeune conducteur est souvent lié au profil d’apprenti conducteur. Il s’agit d’une personne ayant obtenu récemment leur permis et qui sont toujours qualifiés en apprentissage. Leur statut fait l’objet d’une durée variable selon leur profil de conducteur. Par exemple, ceux qui ont effectué la conduite accompagnée bénéficie d’une durée de deux ans. Par contre, les jeunes conducteurs qui n’ont pas eu l’occasion de faire une conduite accompagnée garderont leur statut pour une période de trois ans.