Menu

Formation Moto 125

moto

Depuis le 1er janvier 2011, tous les possesseurs d’un permis B d’au moins deux ans qui souhaitent circuler en deux-roues de 125 cm3 ou en tricycle (catégorie L5e) doivent obligatoirement suivre une formation d’une durée de sept heures.

Programme de formation de sept heures pour la conduite des motocyclettes légères et des véhicules de la catégorie L5e par les titulaires de la catégorie B du permis de conduire

Module théorique (deux heures)

L’objectif de cette phase formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e :
– d’analyser les accidents les plus caractéristiques impliquant ces types de véhicules ;
– d’appréhender les situations délicates d’utilisation de ces véhicules, comme par exemple : de conduire sous la pluie, de circuler de nuit ;
– d’anticiper et détecter les dangers ;
– de savoir se rendre détectable ;
– d’être sensibilisé à l’importance de s’équiper de vêtements protecteurs (casque à la bonne taille et attaché, gants, pantalon, blouson avec dorsale, chaussures montantes) ;
– d’être conscient du rôle de l’infrastructure routière sur les accidents des deux-roues et trois-roues ;
– de connaître les risques concernant l’adhérence : gasoil, peintures et plaques métalliques au sol, ralentisseurs, gravillons… ;
– de connaître les conséquences physiques et physiologiques des chocs sur les équipements de la route, même à basse vitesse.

Module hors circulation (deux heures)

L’objectif de cette phase de formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e de :
– découvrir le véhicule et d’effectuer les vérifications indispensables (huile, pression et usure des pneumatiques, poignée de gaz, système de freinage) ;
– démarrer et s’arrêter ;
– position de conduite ;
– équilibre et répartition du poids du corps ;
– monter et rétrograder les vitesses (le cas échéant) ;
– savoir freiner à allure faible (répartition du freinage entre l’avant et l’arrière) ;
– appréhender les manœuvres de freinage et d’évitement ;
– tourner, en inclinant le véhicule (le cas échéant) ;
– importance du regard ;
– tenir l’équilibre à allure lente et normale en fonction des caractéristiques du véhicule ;
– avec et sans passager ;
– en ligne droite et en virage.

Module en circulation (trois heures)

Cette partie en circulation se fera en et hors agglomération. L’objectif de cette phase de formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e de :
– rechercher les indices utiles ;
– adapter sa vitesse aux situations – respecter les distances de sécurité latérales et longitudinales ;
– choisir la voie de circulation ;
– se placer sur la chaussée en fonction des autres véhicules, connaître et prendre en compte les spécificités des véhicules lourds (angles morts) ;
– franchir les différents types d’intersections et y changer de direction ;
– dépasser en sécurité (phénomène d’aspiration – accélération d’une motocyclette et d’un véhicule de la catégorie L5e) ;
– négocier un virage.