Acheter une voiture d’occasion : Eviter les pièges

Acheter une voiture d’occasion : Eviter les pièges

mars 26, 2021 Non Par admin

En France, le marché de la voiture d’occasion se porte bien malgré la crise économique générée par la propagation du nouveau coronavirus. C’est assez normal car, l’acquisition d’une voiture d’occasion peut être avantageuse. Néanmoins, il convient de prendre en compte certains points afin de ne pas regretter son achat.

Quels sont les avantages d’acheter une voiture d’occasion ?

Acheter un véhicule d’occasion présente de nombreux avantages surtout si vous tombez sur une occasion de qualité et en très bon état. Tout d’abord, les véhicules d’occasion sont largement moins chers et accessibles et l’offre est assez nombreuses. C’est donc à la portée de toutes les bourses. De plus, certains véhicules ne nécessitent aucune ou peu de réparations.

De plus vous trouverez des voitures d’occasions dans presque toutes les marques :

  • Marque européenne : Renault, Fiat d’occasion, Peugeot
  • Américaine (Ford)
  • Chinoise (Geely, Chery, Hongqi, Brillance Auton)
  • Coréenne (Daewoon, Kia, Hyundai, Ssangyong.)
  • Japonaise (TOYOTA, NISSAN, HONDA)

Quelles sont les pièges à éviter lors de l’achat de votre voiture d’occasion

Les raisons qui poussent les propriétaires à vendre leur véhicule sont nombreuses : départ, double emploi, accident, grosse consommation, réparations fréquentes… Certains vendeurs sont honnêtes, proposent leur bien à des prix raisonnables et ne dissimulent aucune information sur l’état de leur voiture.

Toutefois, il existe des vendeurs peu scrupuleux qui veulent vendre rapidement leur voiture et obtenir un prix de vente exessif. Il y a également des escrocs qui n’ont même pas de véhicule à vendre et qui essaient par tous les moyens d’obtenir de l’argent.

Les pièges sont nombreux, mais la plupart d’entre eux peuvent être évités. Dans une annonce auto, vous retrouvez souvent le terme « d’origine » : intérieur d’origine, moteur d’origine, peinture d’origine alors que de grandes modifications peuvent avoir été apportées suite à un accident par exemple.

Vous devez aussi vérifier l’état général de la voiture aussi bien à l’externe qu’à l’intérieur. Renseignez-vous sur la voiture : année de fabrication et mise en circulation, le prix marchand de référence (argus) sur des sites spécialisés de confiance.

Ne vous contentez pas de la propriété de l’habitacle. Voyez également le fonctionnement de la voiture et de tous les équipements intérieurs : tableau kilométrique, embrayage, boutons de commande, climatisation, freins à main, d’autres équipements électriques ou électroniques. Faites un essai sur différents types de route sur une distance convenable. Demandez les factures de grosses réparations et d’entretiens du véhicule. Si possible, demandez l’avis et l’assistance d’un spécialiste ou d’un mécanicien spécialisé.

Quels sont les pièges à éviter sur les transactions financières et les démarches administratives ?

Comme il s’agit de transactions financières, il faut être très prudent avant de faire un quelconque paiement. Ne payez jamais d’avance ou d’acompte surtout si le vendeur est un particulier.

En général, les vendeurs et les acheteurs ne se connaissent pas donc il y a lieu de faire en sorte que toutes les démarches soient entreprises dans la légalité. Vérifiez tous les papiers de l’automobile : carte grise, assurance, visite technique et établissez un contrat de vente de voiture d’occasion en bonne et due forme.

De votre côté si vous êtes vendeur du véhicule demandé un chèque de banque pour éviter les « chèques en bois ».