Accident de la route : quelles solutions pour plus de sécurité en trottinette ?

Les trottinettes électriques sont devenues incontournables en un rien de temps. Cependant, leur multiplication est à l’origine d’un nombre croissant d’accidents. En France, il existe désormais une nouvelle réglementation qui encadre l’utilisation de ces engins. Découvrez dans ce guide les solutions en vigueur pour plus de sécurité en trottinette.

La nécessité d’utiliser des équipements de sécurité

Il est important de respecter quelques règles de sécurité en conduisant une trottinette électrique. Concrètement, même si vous avez la meilleure trottinette électrique, vous devez porter un vêtement ou un équipement rétro-réfléchissant la nuit. Il doit en être de même en journée lorsque la visibilité est insuffisante. Pour rouler hors agglomération, vous devez par ailleurs mettre un gilet de haute visibilité. De même, votre véhicule doit avoir un avertisseur sonore et d’autres équipements comme :

– Des feux avant et arrière ;
– Des catadioptres ;
– Des freins.

Certes, le port du casque n’est pas à ce jour obligatoire en agglomération, sur les voies vertes ou encore sur les pistes cyclables. Cependant, sachant que près du tiers des blessures en trottinette le sont à la tête, il est vivement conseillé de porter un casque avant de se mettre en route avec son engin.

Les règles d’utilisation prévues par la loi

Les personnes de moins de 12 ans n’ont pas le droit de circuler avec une trottinette. Elle est considérée comme étant un engin à usage exclusivement personnel. Ceux qui répondent au critère d’âge ne doivent cependant pas embarquer un passager. Ils ne doivent également pas porter un casque audio, des écouteurs ou des appareils qui émettent des sons. Cela leur permet d’être attentifs à ce qui se passe dans leur environnement immédiat.

Aussi faut-il savoir que la limitation de la vitesse maximale de conduite est une excellente solution pour éviter les accidents. Vous devez en effet brider votre véhicule à 25 km/h pour pouvoir circuler sur la voie publique. Le respect de ces règles d’utilisation vous permet de garantir votre propre sécurité, mais aussi celle des autres.

La souscription aux assurances

Si vous êtes un utilisateur de trottinette électrique, vous devez obligatoirement souscrire une assurance RC (Responsabilité Civile). Cette assurance vient à la rescousse pour couvrir les éventuels dommages contre les piétons ou véhicules en cas d’accident.

Plusieurs assurances se mettent d’ailleurs à jour pour intégrer les engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) à leur responsabilité civile. Vous devez néanmoins vous en assurer avant de signer le contrat. Vous avez également la possibilité de souscrire une assurance spécifique. En effet, certains fournisseurs d’assurance se spécialisent désormais dans le secteur des trottinettes et des autres Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI).

Les sanctions prévues par la loi

Lorsqu’on parle de règles à respecter, on parle aussi de sanctions en cas de transgression. Ces sanctions permettent d’accroître la sécurité en trottinette. Lorsque vous dépassez la vitesse maximale autorisée de 25 km/h, vous vous exposez à une amende de 1500 €.

De plus, l’on peut vous confisquer votre engin. Selon le cas, il peut être aussi immobilisé ou mis en fourrière. Une circulation sur le trottoir est frappée d’une amende de 135 € alors que pour le non-respect des autres règles, vous serez dans l’obligation de payer une amande de 35 €.

Quelques règles de bon sens qui permettent d’accroître la sécurité en trottinette

Lorsque vous achetez une nouvelle trottinette, vous devez vous familiariser avec le véhicule dans un endroit sécurisé avant même de le mettre sur la route publique. De plus, n’oubliez pas de vous équiper comme si vous alliez faire du vélo. On n’est jamais assez prudent dit-on. Portez un casque et des gants. N’hésitez pas également à vous protéger les articulations avec des protège-genoux ou encore des coudières.

Il est par ailleurs recommandé d’être attentif au sol et aux obstacles lorsque vous circulez. En vous appropriant toutes les solutions de sécurité en trottinette ci-dessus énumérées, vous êtes certains d’éviter les accidents de la route et d’être protégés si jamais ils survenaient.